Le faux Bio Halal made in Pologne

Le faux bio, une affaire en or

Les fournisseurs de halal en France sont bien connus pour l’arnaque qu’ils soient contrôlés et certifiés AVS ou Achahada c kif kif bourricot, après les saucissons qui contiennent  de la bouillie d’os (VSM) à partir de carcasses de poulets destinés à la nourriture de furet, après le transglutaminase dans les kebabs pour bien coller l’eau et le soja que l’on rajoute au poulet voici le Bio made in Pologne.

En matière de fraude à l’UE, chacun a sa spécialité : les Grecs inventaient des oliviers en plastique, les Italiens des oranges virtuelles. En Pologne, les fausses fermes bio ont la cote. Sauf qu’elles sont parfaitement légales, rapporte Polityka.

Avant 2004, à l’époque où l’État ne subventionnait pas encore les agriculteurs mettant en place des cultures biologiques, le pays ne comptait que 3 700 fermes de ce type. Les quelques irréductibles qui s’y lançaient, le faisaient avant tout pour des raisons idéologiques, et avec la conviction de produire des aliments plus sains. Faire de l’argent avec du bio, était plutôt difficile. Actuellement, la Pologne ne compte pas moins de 21 000 exploitations biologiques, qui s’étendent sur une superficie de 519 000 hectares.

Un bond qui devrait alerter les responsables de la Politique agricole commune (PAC) au sein de l’UE, quelque chose paraissant là à l’évidence trop beau. En effet, durant les six dernières années où des subventions agricoles ont été accordées à l’ensemble des agriculteurs de notre pays, la taille moyenne d’une exploitation agricole n’a toujours pas dépassé les 6,8 ha. La superficie moyenne d’une ferme biologique a en revanche explosé, atteignant 25,2 ha en moyenne. Sans parler d’exploitations de plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’hectares qui ont également vu le jour.

Source : Polityka (VARSOVIE)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Translate »