Le marché de la viande a été fatal aux Ets Gourault

0
31
le-marche-de-la-viande-a-ete-fatal-aux-ets-gourault image article large

le-marche-de-la-viande-a-ete-fatal-aux-ets-gourault image article large

Surcapacité d’abattage

Pour le président du GEO, qui réunit plus de 2.000 éleveurs bovins de Vendée, Maine-et-Loire et Deux-Sèvres, sa coopérative pouvait d’autant moins continuer à assumer les pertes de sa filiale qu’elle s’était retrouvée récemment en position d’actionnaire unique, après la défection de Vendée-Loire-Viandes, société d’abattage avec qui elle était associée dans le rachat de Gourault en 2006. « Avant de nous résoudre à demander la liquidation immédiate, nous avons recherché un repreneur. Un seul candidat s’est présenté avec qui la discussion n’a pas abouti. » Il ajoute que le secteur de la viande se trouve aujourd’hui en surcapacité d’abattage par rapport aux besoins, un constat qui ne laissait aucun espoir de sauvetage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre nom ici
S'il vous plaît entrez votre commentaire!